Les expéditions ont désormais un délai d'acheminement normal, mais les services de la poste peuvent encore être ralentis. Merci de votre patience.

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Ces paradoxes (in)sensés nous faire rêver...

 


Quand on plonge dans le monde merveilleux des promesses de produits cosmétiques, on est sensé rêver, fantasmer, désirer.


Les produits de beauté :

  • ça nous envoie du rêve (je me crème donc je suis... belle)...
  • ça nous donne envie (arrrrrgh ! vivement ma paie que je m'offre ce graaaaaaaaaaaal)...
  • ça nous fait parfois légèrement délirer (ce produit, c'est d'la bombe, non mais j'te jure, c'est trop trop trop tip top, tu devrais essayer, honnêtement, en toute franchise, sincèrement, c'est canon !!!)...
  • ça nous donne une assurance folle (ce trikini s'il vous plait ! en taille 36 ! oui, je suis sûre mademoiselle, oh ! [tartinage de crème amincissante depuis mars, 2 tailles de moins en juillet]...
  • ça nous fait parfois jurer aussi (quelle daube ce truc, je n'ai jamais eu la peau aussi sèche que depuis que j'utilise cette #*¤&# crème hydratante)....
  • ça nous fait faire des concessions incroyables (un shampoing naturel, youpi !!! aucune mousse, il sent le produit vaisselle, il emmêle les cheveux comme pas possible... mais il est bio, vive la planète, dommage pour mes cheveux... gloups !)...

Tout ça vous parle ? A moi aussi ! jusque là tout va bien !

Mais rassurez-vous, il y a pire ! Le pire ? ce sont des bouts de phrases jetées comme ça, souvent inscrites bien en évidence sur le packaging et qui font très sérieux, très clean, très éthiques, très "chez nous, c'est mieux que chez les autres, la preuve !" et qui au fond... sont dénuées de logique.

Oui, aucune logique mathématique, scientifique, magique, technologique, rien ! Je suis sûre que vous en avez déjà rencontré au moins une fois (comment ça, toi tu ne lis pas l'étiquette de ton gel douche en te savonnant ?).

Petit tour d'horizon de 4 incongruités cosmétiques ! [Attention, cassage de mythe inside]

Le gel douche/gel nettoyant "sans savon"

Cette allégation sous-entend "un produit doux", "non asséchant", "adapté aux peaux sensibles", 'bouhhh !!! le vilain savon décapant !" ... Voyons d'abord ce qu'est un savon.

Un savon est un produit lavant composé principalement de soude (hydroxyde de sodium pour les savons solides, hydroxyde de potassium pour les savons liquides) et d'acides gras (huiles végétales ou animales).

On reconnait un vrai savon (au sens chimique du savon) par les appellations Sodium + le suffixe de l'acide gras concerné, par exemple Sodium Olivate (pour l'huile d'olive), Sodium Palmate (pour l'huile de palme), Sodium Cocoate (pour l'huile de coco), Sodium Tollawate (pour la graisse de boeuf), etc...

Les tensioactifs (agents lavants) synthétiques des gels douche et shampoings ont été créés à l'origine pour pallier à certains inconvénients des savons, notamment la précipitation en eau dure (qui peut laisser des traces blanches sur la peau ou ternir les cheveux quand l'eau est calcaire). A savoir qu'un savon correctement formulé, surgraissé avec des huiles soigneusement choisies n'est généralement pas irritant pour la peau. Le seul paramètre sur lequel on ne peut agir avec le savon est son caractère alcalin qui ne peut être corrigé (le savon est basique, son pH est élevé, aux alentours de 10) et qui peut perturber temporairement le pH de la peau (aux alentours de 5) mais qui ne pose pas de souci particulier sur une peau saine.

Pourquoi "gel douche/ gel nettoyant sans savon" ne veut rien dire ? Parce qu'à part peut-être quelques fabrications isolées (et encore), il n'existe pratiquement aucun produit lavant liquide contenant du vrai savon ! Aujourd’hui et depuis plusieurs décennies, ce sont des tensioactifs synthétiques qui sont utilisés (dont le populaire Sodium laureth sulfate dont je vous parle ici.) Parler aujourd'hui de gel douche/gel nettoyant/eau démaquillante sans savon, revient à parler d'oreiller "sans plume de dodo"... le dodo ayant disparu depuis quelques siècles, aucun risque en 2013 de faire dodo sur un oreiller en plume de dodo... bon ok, on arrête les jeux de mots, vous avez sans doute compris l'incongruité de la chose.

Le pH "neutre pour la peau"

Le pH est porté ici au rang de "facteur miracle". pH neutre pour la peau = produit doux et non irritant... Qu'est ce que le pH ou "potentiel hydrogène" ? C'est la mesure du caractère acide, basique ou neutre d'une solution d'eau. Toute substance contenant de l'eau possède un pH. Le pH est dit "neutre" autour de 7, acide en dessous de 7 et basique (ou alcalin) au dessus de 7. Ainsi la peau saine a un pH proche de 5 (acide), les larmes ont un pH proche de 7 (neutre), le savon a un pH proche de 10 (basique).

Pourquoi "pH neutre pour la peau" ne veut rien dire ? Parce que pour une fois, c'est très simple ! Plus le pH d'un produit est proche de celui la zone du corps concernée (par exemple 5 pour un produit visage), mieux le produit sera toléré par cette zone (pour ce qui concerne le pH bien sûr). Le pH de la peau étant acide et non pas neutre, que veut dire exactement "pH neutre pour la peau" ? pas grand chose ! mais on joue sur les mots, parce que "neutre", ça peut aussi vouloir dire "sans effets néfastes" et comme personne n'ira vérifier qu'un pH neutre (7) est loin du pH de la peau (5), ça peut faire bien de dire ça, à tout hasard.

A noter que le pH ne garantit en rien la douceur d'un produit, la plupart des produits cosmétiques classiques de type crèmes, shampoings, gels douche du marché ayant par ailleurs un pH aux alentours de 5. Rien de nouveau sous le soleil, donc.

Les tensioactifs/base lavantes "d'origine végétale"

Là encore, ce terme sous-entend un produit doux, bien toléré, non irritant. Il n'en reste pas moins que ça n'a pas grand sens.

Pourquoi  "tensioactifs/base lavante d'origine végétale" ne veut rien dire ? Parce que comme dit précédemment, les tensioactifs courants aujourd'hui dans les gels douche, shampoings, ou même les liquides vaisselle, ne contiennent aucune molécules de savon. Ils sont tous constitués principalement d'acides gras d'huile de coco. D'origine végétale donc. Leur "origine végétale" -qui est lointaine, il faut le préciser- ne garantit aucunement leur douceur ou leur "naturalité". Un tensioactif tel le Sodium laureth sulfate étant bien "d'origine végétale" (Le suffixe Laureth désigne de l'acide laurique d'huile de coco)... avant d'être éthoxylé (réaction chimique lourde et polluante). Et de devenir très détergent et irritant (voir ici). Si le terme "végétal" semble une réponse à tous les maux chimiques et dangereux du siècle, il est intéressant de réfléchir au fait que la cigüe, poison violent et mortel est elle aussi d'origine végétale, tout comme la cocaïne...

L'huile "sans parabens"

Les parabens sont des composés antibactériens et antifongiques encore couramment utilisés comme conservateurs dans divers produits cosmétiques. Une huile est par définition un produit purement anhydre (ne contenant pas d'eau).

Pourquoi "huile sans paraben" ne veut rien dire ? C'est également le cas pour tous les produits anhydres (sans eau) comme les produits de finition/brillance pour les cheveux, les baumes composés d'huiles et de cires, une huile n'est en aucun cas sensible à une contamination bactérienne ou fongique (champignons). Le jour où on trouvera une moisissure dans de l'huile, on aura touché le fond du flacon, c'est sûr... en attendant, c'est simplement impossible pour une bactérie ou un champignon de survivre/se développer dans une huile. La seule source d'altération d'une huile est l'oxydation et le rancissement, qu'on prévient en incluant dans les produits huileux de la vitamine E antioxydante. Parler "d'huile sans paraben", c'est comme... c'est comme... ok, vous avez compris ! Maintenant, quand on vous parle "d'huile sans paraben", soyez sûrs que c'est pour cacher d'autres ingrédients indésirables... au hasard, des silicones ou des PEG...

Je m'excuse par avance si des pierres sont tombées dans des jardins voisins avec cet article, mais on avait dit "sans langue de bois" !

Vous doutiez-vous de ces paradoxes ? En connaissez vous d'autres de ce type ? Envoyez-moi du rêve !

Partager
1 commentaire Laisser un commentaire
RépondreManon - 16/03/2020

Pour la partie sur les pH, j'aurai un petite critique à faire.
Pour la plupart des gels douche, savons, ... le pH est plus autour de 9 que de 5, sinon vous devriez vous en inquiéter. En effet le pH de la peau est acide, mais c'est pour se protéger des bactéries. Cependant si vous vous lavez avec un pH acide, vous pouvez favoriser le développement de champignon et autres mycoses.
Il est donc préférable (pour la majorité des peaux), de ne pas se laver avec un pH faible. De toute façon, même avec un pH=9, la peau retrouve son pH naturelle en quelques minutes seulement. Le but ici est de retirer les déchets rejetés par le corps (sébum, transpiration...) et les champignons qui veulent s'y développer.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !