NOUVEAU ! LE PLEIN D'HYDRATATION AVEC NOS CRÈMES DE JOUR DIVINES ! DÉCOUVRIR >>>

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Comment et pourquoi choisir une gamme de produits ?

 


Dans un précédent article, je vous donnais des clés pour tenter de comprendre comment et pourquoi une routine complète pouvait être totalement déséquilibrée avec un seul produit inadéquat.

Aujourd'hui, je vous propose de décortiquer le concept de la "gamme" et ce qu'il comporte, mais surtout sa cohérence en terme de besoin consommateur.


Ce qu'est une "gamme", vous le savez sans doute tous, d'un point de vue "produits", "revendications", "utilisation". Toutes les marques de cosmétique possèdent en effet une ou plusieurs gammes selon les problématiques abordées. "Cheveux secs", "Cheveux colorés", "Peaux matures", "Peaux grasses", Peaux sensibles", les revendications ne manquent pas. Mais qu'en est-il exactement de la raison d'être d'une gamme ? Le concept de la gamme est-il justifié ou est-ce simplement une façon de vous vendre plusieurs produits tout en vous fidélisant à une marque ? Est-il intéressant d'utiliser des produits en restant dans la même gamme ? Comment choisir une gamme de produits ?

Gamme de soin "problème/solution" ou gamme "plaisir" ?

1- La gamme de soins "problème/solution"

Les produits d'une gamme "problème/solution" ont vocation à constituer une routine plus ou moins complète. Si on considère une gamme purifiante pour peaux grasses, les produits de la gamme peuvent couvrir toutes les étapes de soin de ce type de peau. Depuis le produit lavant, jusqu'à la crème de nuit, en passant par le gommage, masque, lotion, sérum, crème de jour. Mais quels que soient le type et le nombre de produits qui composent la gamme,  il est important de rappeler qu'il n'y a qu'une et une seule raison d'être pour une gamme problème/solution : La gamme "problème/solution" a pour but de proposer un ensemble de produit qui vont répondre à une problématique donnée en agissant en synergie pour atteindre ce but. La synergie peut se retrouver dans un actif commun à toute la gamme ou dans des actifs complémentaires. Cela est très vrai pour les gammes spécialisées, mais on retrouve cette configuration dans toutes les gammes de soins. Basées sur le principe "Problème/solution" : "Problème = peau grasse", "Solution = gamme purifiante", elles répondent à un problème en apportant une solution sur mesure. Certaines marques spécialisées ou présentes sur plusieurs marchés vont également créer des gammes selon les caractéristiques intrinsèques de peau ou de cheveux de ses clients "Gamme peaux noires et métissées" par exemple, avec des produits qui vont répondre aux problématiques propres à ce type de peau. C'est un autre type de segmentation quelque peu "fourre-tout", puisqu'on va regrouper des caractéristiques très générales partant d'un postulat de base "Cheveux frisés = cheveux secs", "Peaux noire = peau à imperfection = tâches" ou encore "Peaux noire = teint terne".

2- La gamme "plaisir"

Bien souvent, la synergie des actifs et l'efficacité qui en découle n'est plus le but de la gamme, d'autres éléments accessoires ont pris sa place. Nés du besoin de plaisir, de sensorialité ou de personnalisation, ces éléments bien plaisants mais sans action réelle suffisent aujourd'hui à revendiquer un statut de "gamme". Ce sont par exemple les gammes basées sur un parfum (gamme "fruits jaunes" avec un gel douche pêche, un gel douche abricot, un gel douche melon, un gel douche papaye, etc...).

Si on considère ici l'aspect gamme, on peut en effet collectionner les différents parfums uniquement par plaisir ou par amusement. Mais le seul intérêt sera le plaisir éventuel d'utiliser un même produit avec des parfums/couleurs différents.

Conventionnelle, ou naturelle/bio ?

C'est une question de préférence et/ou de convictions personnelles. Mais une chose est importante ici : mélanger des produits dans différentes gammes conventionnelles et naturelles/bio n'est pas une bonne idée. Cet aspect est illustré dans l'article "L'effet papillon des produits capillaires" mais est également valable pour des produits pour la peau.

Pour expliquer concrètement cet aspect, retenez juste cette équation : un eau micellaire conventionnelle (sur base de PEG par exemple) est formulée pour démaquiller un fond de teint conventionnel (à base de silicones et/ou acrylates et/ou huiles minérales). En utilisant votre eau micellaire naturelle ou bio (sur base de polyglyceryls par exemple) pour démaquiller votre fond de teint conventionnel (à base de silicones et/ou acrylates et/ou huiles minérales), votre peau ne sera pas correctement démaquillée et vous risquez de vous retrouver à terme avec des imperfections et autres pores bouchés. De même, un shampoing naturel/bio sans sulfates peinera à éliminer des couches de silicones ou huiles minérales de vos produits sans rinçages conventionnels. Choisissez une gamme de soin selon vos convictions, mais évitez de mélanger des produits de gammes à la fois conventionnelles et naturelles/bio, car les différents ingrédients qui les composent ne sont pas faits pour fonctionner en harmonie. Au mieux vous serez simplement déçues de l'efficacité de votre gamme, au pire, vous aurez des effets inverses à ceux attendus.

Quelques pistes pour choisir votre gamme de produits

La cohérence de la gamme doit guider votre choix.

  • La cohérence est à rechercher avant tout dans un type de formulation (naturelle/bio ou conventionnelle, je vous conseille d'éviter autant que possible de mélanger les deux pour éviter les mauvaises combinaisons évoquées plus haut). Les peaux grasses s'orienteront vers des gammes purifiantes et matifiantes, les peaux sensibles vers des gammes apaisantes, etc...
  • La cohérence se retrouve parfois dans un actif commun à tous les produits (un actif purifiant pour les peaux grasses, une huile végétale pour les cheveux secs,  un actif apaisant pour les peaux sensibles par exemple). Il y a de fortes chances pour que cet actif soit commun à toute la gamme et vous pourrez alors bénéficier d'une synergie en utilisant toute la gamme.
  • La cohérence se retrouve aussi dans différents actifs selon les produits, mais qui ont un effet complémentaire : un gel lavant à l'acide salicylique purifiant + un sérum au zinc purifiant + une crème de jour à la silice matifiante. Pas forcément d'ingrédient commun, mais différents ingrédients complémentaires. 

Regardez l'ensemble de la formulation, les revendications des actifs et faites preuve de bon sens. Si votre soin sans rinçage est bourré de silicones, ne prenez pas un shampoing naturel doux et peu détergent pour aller avec. Un jour ou l'autre, vous ressentirez les effets négatifs d'une telle routine. Si vous avez obtenu de bons résultats sur votre peau avec un actif, recherchez-le lors du choix de vos produits.

Rester dans la même gamme ou piocher des produits dans différentes gammes ?

- Si on considère la gamme "plaisir" évidemment, aucune raison de rester dans une même gamme, car des parfums enivrants différents, ce n'est pas ce qui manque dans les marques et qui définit un produit dans sa fonction. On peut alors piocher à gauche et à droite, aucun risque de se retrouver avec une routine inadéquate.

- Si on considère la gamme de soins "problème/solution" par contre, vous  pouvez rester dans la même gamme pour construire votre routine :

  •  Si vous n'êtes pas à l'aise avec les ingrédients, le décorticage des formules et que vous voulez simplement avoir une routine qui fonctionne. Rien ne vous empêche de tester différents produits dans différentes gammes avant d'arrêter votre choix. Comme dit précédemment, il y a de fortes chances pour que les différents produits fonctionnent bien ensemble.
  • Si vous êtes à l'aise avec le décorticage des formules et savez exactement ce qui fonctionne pour vous (un actif par exemple), mieux vaut rester dans une même gamme pour profiter des effets synergiques sur l'ensemble de votre routine.

Vous pouvez aussi choisir de mixer différentes gammes :

  • Si vous restez dans des formulations équivalentes (naturelle ou conventionnelle, en évitant les incompatibilités telles que silicones + tensioactifs peu détergents).
  • Si vous savez exactement ce qui vous réussit et voulez bénéficier d'un ou plusieurs actif(s) complémentaire(s) à travers différents produits, parfois il faudra le rechercher dans des gammes différentes.

L'important est de rester cohérent dans son choix de produits. Il y a plus de chances de l'être en restant dans une même gamme, mais on peut aussi choisir de piocher dans différentes gammes, à condition de savoir évaluer les produits que l'on choisit et de bien connaître sa peau/ses cheveux.

De votre côté, vous êtes plutôt du genre à choisir des produits dans des gammes différentes ou à rester sur une même gamme ? Comment faites-vous vos choix ?

Partager
3 commentaires Laisser un commentaire
RépondreLine - 04/02/2016

Cet article m’interroge car je mélange les gammes pour les produits visages principalement, malgré ma routine minimaliste.
En nettoyant j’utilise la gelée démaquillante denovo, est-elle compatible avec ma crème (composition ci-dessous) seule produit que je met sur ma peau (+ pollution de la ville qui doit s’y ajouter !!) ?

Aqua (water), aloe barbadensis (aloe vera) leaf juice,* capric caprylic triglycerides, ethyl hexyl palmitate, glyceryl stearate, glycerin, cetyl alcohol, jojoba oil,* shea butter,* panthenol, tocopherol acetate, allantoin, sodium pca, green tea extract,* magnesium aluminum silicate, hyaluronic acid, calendula extract,* ethyl hexyl glycerin, benzyl alcohol

Ensuite, environ 4 jours par mois je me maquille (avec du maquillage non naturel), puis-je utiliser la gelée démaquillante denovo où les produits risquent-ils d’être mal éliminés ?

Composition de mon fond de teint : AQUA/WATER/EAU, CYCLOPENTASILOXANE, CYCLOHEXASILOXANE, TALC, CETYL PEG/PPG-10/1 DIMETHICONE, TITANIUM DIOXIDE (NANO), GLYCERIN, NYLON-12, HDI/TRIMETHYLOL HEXYLLACTONE CROSSPOLYMER, ZINC OXIDE, ACRYLATES/DIMETHICONE COPOLYMER, PHENOXYETHANOL, BENZYL ALCOHOL, SODIUM CHLORIDE,MAGNESIUM SULFATE, HYDROGEN DIMETHICONE, SODIUM DEHYDROACETATE, ALUMINA, DISTEARDIMONIUM HECTORITE, DEHYDROACETIC ACID, POTASSIUM SORBATE, BENZOIC ACID, DIMETHICONE, TETRASODIUM EDTA, TOCOPHERYL ACETATE, ALUMINUM HYDROXIDE, TRIETHOXYCAPRYLYLSILANE, ASCORBYL TETRAISOPALMITATE, PROPYLENE CARBONATE, SODIUM HYALURONATE, BUTYLENE GLYCOL, SILICA, ETHYLHEXYLGLYCERIN, FOMES OFFICINALIS (MUSHROOM) EXTRACT, PEG-40 HYDROGENATED CASTOR OIL, [MAY CONTAIN/PEUT CONTENIR (+/-): TITANIUM DIOXIDE (CI 77891), IRON OXIDES (CI 77491, CI 77492, CI 77499)].

Merci d’avance vraiment si vous avez le temps de me répondre,
Bonne journée,
Merci beaucoup pour ces articles tous plus intéressants les uns que les autres.
Alice Roux - 10/05/2016

Bonjour Line,

Dès lors que vous utilisez un produit contenant des silicones et/ou des acrylates (et en particulier du maquillage qui en contient en grande proportion), vous aurez besoin d’un vrai produit nettoyant pour l’éliminer correctement en fin de journée.
Si votre produit ne contient ni silicone ni acrylate, l’Oléogelée suffit amplement.
Dans le cas de votre maquillage, il vous faut un produit nettoyant pour l’éliminer.
Bien à vous,
Alice.
Répondrepsychoglam - 07/05/2014

Moi que ce soit pour ma routine cheveux ou visage je combine. Tout simplement parce que je n’ai pas qu’une problématique. Je trouve que c’est extrêmement difficile aujourd’hui de trouver une gamme où tous les produits sont adaptés et répondent à nos problématiques. Ce que je fais généralement c’est que je pars sur une gamme et que je remplace par des produits similaires dans d’autres marques si certains ne conviennent pas. Par contre, je reste toujours dans du naturel/bio pour le maquillage, les cheveux et les soins du visage. J’avais jamais fait attention avant l’article mais c’est vrai que cette « synergie » est très importante.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !