FRAIS DE PORT OFFERTS SUR VOS DOSES D'ESSAI DE POUDRE MINÉRALE !  J'EN PROFITE >

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Cosmétique instrumentale : les nouveaux joujous de la beauté !

 


La cosmétique instrumentale est désormais entrée dans nos routines de soins visage au même titre que les sérums, masques, gommages et autres émulsions. Venus d'Asie majoritairement, ces objets ont pour mission d'optimiser nos soins, en particulier lors des étapes de nettoyage.

Qu'en est-il de leurs effets ? Comment faire son choix dans les modèles proposés ? Sont-ils indispensables ? je vous propose un focus sur leurs particularités et leurs revendications et mon avis sur leur cohérence !


La brosse nettoyante

  • La technologie

Composées de poils ou de picots en silicone plus ou moins denses, plus ou moins fins, manuelle ou électrique, elle s'utilise avec le produit nettoyant qu'on dépose sur la brosse humidifiée. On effectue ensuite des mouvements circulaires sur le visage, puis on rince. On peut également l'utiliser avec une huile ou un baume démaquillant (à l'étape d'émulsion et de rinçage).

  • Les promesses

Une peau nettoyée en profondeur, des pores désobstrués, un teint plus lumineux, une peau plus lisse, telles sont les promesses des brosses nettoyantes. Selon les modèles, certaines permettent aussi de gommer la peau.

  • Pour qui ?

Dans l'absolu, elle convient à tous les types de peau. Mais elle sera plus particulièrement utile si vous avez la peau mixte ou grasse ayant tendance aux points noirs, comédons. Si vous avez le teint brouillé ou terne (pollution, hygiène de vie) également. Enfin, elle convient au nettoyage des peaux portant du maquillage de teint au quotidien, surtout contenant des silicones, huiles minérales et/ou acrylates.

  • C'est efficace ?

Oui, une brosse fonctionne pour nettoyer la peau au quotidien. Elle ne remplace par contre pas un gommage, ni un bon produit de nettoyage. Ce n'est pas non plus forcément plus efficace qu'un nettoyage correct avec un bon produit. Autrement dit, son efficacité dépend aussi du produit nettoyant utilisé avec. C'est et ça reste un accessoire, utile mais pas indispensable.

  • Le choix d'une brosse nettoyante

En poils synthétiques ou en picots de silicone impérativement (pour des raisons d'hygiène). Avec une densité suffisante pour avoir un réel intérêt (à partir de 300 000 poils pour une brosse en poils de 5 à 10cm de diamètre). Les poils doivent être souples et fins (0,05mm maximum pour des poils).

En passant vos doigts sur la surface de la brosse, vous ne devez rencontrer aucune résistance pour plier les poils ou les picots. Vous ne devez ressentir aucun picotement, aucune griffure, même légère. Vous devez avoir la sensation de caresser un tissu dense et très doux pour les poils et une matière très molle, spongieuse pour les picots en silicone.

  • Manuelle ou électrique ?

Je vous conseille fortement une brosse manuelle, et non pas électrique. Simplement parce qu'une brosse manuelle correcte est parfaitement suffisante pour nettoyer la peau au quotidien. L'inconvénient de la brosse électrique étant que la rotation voire les vibrations plus fortes et forcément plus appuyées vont favoriser un phénomène d'épaississement de la couche cornée à terme (comme les cors aux pieds en raison des frottements répétés). Ce phénomène est d'autant plus probable en cas d'utilisation quotidienne.

  • L'entretien

Nettoyer votre brosse à l'eau et au savon après chaque utilisation, puis laissez-là sécher poils en l'air jusqu'à la prochaine utilisation. Une fois par semaine, laissez-la tremper dans de l'eau savonneuse + 5 gouttes d'huile essentielle de tea tree. Rincez-la soigneusement, puis laissez la sécher.

Changez-en tous les ans, pour garantir sa qualité. Enfin, tout comme pour une brosse à dent, ou tout autre accessoire d'hygiène, une brosse pour le visage est exclusive, elle ne se prête pas.

 

L'éponge

  • La technologie

Synthétique, végétale ou animale, c'est une masse de forme variable (sphérique ou plate) poreuse qui gonfle au contact de l'eau et permet de nettoyer le visage en douceur  avec un produit nettoyant, mais aussi de rincer un produit démaquillant.

  • Les promesses

L'éponge déculpe le pouvoir moussant du produit nettoyant. Elle procure également un léger massage qui stimule la circulation sanguine et promet une peau parfaitement nettoyée en douceur.

  • Pour qui ?

Dans l'absolu, elle convient à tous les types de peau. Mais elle sera plus particulièrement utile aux peaux sèches, sensibles, souhaitant gagner en éclat. Aux peaux matures aussi.

  • C'est efficace ?

Tout comme la brosse, une éponge fonctionne pour nettoyer la peau au quotidien. Elle ne remplace par contre pas un gommage, ni un bon produit de nettoyage. Ce n'est pas non plus forcément plus efficace qu'un nettoyage correct avec un bon produit. Autrement dit, son efficacité dépend aussi du produit nettoyant utilisé avec. C'est et ça reste un accessoire utile mais pas indispensable.

  • Le choix d'une éponge nettoyante

Choisissez-là de préférence végétale (en fibres de coton ou encore plus doux, en polymère végétal comme l'éponge Konjac). Les éponges animales (éponges de mer) sont à réserver au corps, car assez rugueuses. Quant aux éponges synthétiques dérivées de l'industrie pétrolière, (polyuréthane), je vous les déconseille pour des raisons écologiques d'une part et d'innocuité d'autre part (elles sont souvent traitées chimiquement).

  • L'entretien

Nettoyer votre éponge à l'eau et au savon après chaque utilisation, essorez la puis laissez-là sécher si possible suspendue (pour éviter la macération). Une fois par semaine, laissez-la tremper dans de l'eau savonneuse + 5 gouttes d'huile essentielle de tea tree. Rincez-la soigneusement puis laissez la sécher.

Changez-en dès que la matière vous semble moins souple, s'effiloche ou se déchire.

 

Les appareils à électrolyse

  • La technologie

Très populaires ces dernières années depuis leur mise à disposition pour le grand public, ces appareils existaient déjà sous d'autres formes et pour d'autres indications, dans certains centres de soins professionnels (notamment pour l'épilation ou encore l'électrothérapie). Ils sont basés sur le phénomène de déplacement des ions dans les tissus de la peau, sensé influencer le métabolisme cellulaire.

L'appareil est petit et tient facilement dans la main. Il est composé d'un corps (manche) et d'une tête à disque (électrode) sur laquelle vient de fixer un carré de coton. Plusieurs boutons sur le manche permettent de choisir le programme souhaité ainsi que l'intensité.

Concrètement, ce sont des réactions électriques polaires de type aimants, qui vont donc aspirer ou refouler des composés à la surface de la peau ou encore stimuler la peau, selon l'effet recherché. Les séances sont totalement indolores. Selon le mode choisi (et donc le pôle électrique), on va avoir des actions différentes, par exemple :

  1. Effet vaso dilatateur (dilate les orifices de la peau) et donc un effet désobstruant. Utile par exemple pour commencer une routine de soin en permettant de préparer la peau en ouvrant les pores. C'est le même effet qu'un bain de vapeur qui ouvre les pores avant un masque purifiant.
  2. Effet vaso-constricteur (contracte les orifices de la peau) et donc un effet astringent. Utile par exemple pour finaliser une routine de soin en permettant de resserrer les pores. C'est le même effet qu'un bain d'eau froide ou du passage d'une lotion acide ou riche en tanins qui resserre les pores de la peau.
  3. Effet massant (activation la circulation sanguine) et donc un effet stimulant. Utile par exemple pour préparer la peau à recevoir des soins actifs (sérum, crème). C'est le même effet qu'un massage du visage qui stimule la circulation sanguine et favorise la pénétration des soins appliqués par la suite.
  4. Effet "push" (pousse les produits plus profondément dans la peau selon le principe de l'aimant). Utile par exemple pour faire pénétrer un soin hydratant ou lissant. C'est le même effet que le massage prolongé du bout des doigts lors de l'application d'un soin.
  5. Effet "stick" (attire un composé vers la surface de la peau selon le principe de l'aimant). Utile par exemple pour "aspirer" le sébum et purifier la peau. C'est le même effet qu'un masque purifiant à base d'argile par exemple.


Les différents modes peuvent être alternés pour couvrir toute une routine (nettoyage, massage stimulant, effet purifiant, effet "push" ou "stick"). Les produits utilisés sont de type liquides (aqueux) et doivent obligatoirement contenir des électrolytes pour conduire les ions. Ce sont donc des lotions liquides, avec lesquelles on imprègne un disque de coton qu'on place sur l'électrode. L'électrode est ensuite promenée sur la peau pendant un temps donné pour obtenir l'effet recherché.

  • Les promesses

Un nettoyage de la peau optimisé, une meilleure pénétration des soins et donc une efficacité décuplée.

  • Pour qui ?

Pour celles qui souhaitent profiter plus pleinement (si tant est que ce soit possible) de leurs soins du visage. Pour celles qui souhaitent ajouter un côté "technologique" rassurant à leur routine de soin. Pour les peaux matures qui ont besoin de plus de stimulation pour assimiler des soins.

  • C'est efficace ?

Il est difficile de mesurer objectivement l'efficacité des appareils à électrolyse. Le principe de l'électrolyse fonctionne parfaitement en théorie, mais qu'en est-il d'une mesure objective en terme de résultat cosmétique ?

Mais plus que leur efficacité, on pourrait s'interroger sur leur innocuité. Le principe de l'électrolyse étant la décomposition/recombinaison de molécules (l'électrolyse d'une solution d'eau salée dégage soit du dihydrogène soit du dichlore selon le sens de la polarité),  quels composés toxiques les lotions utilisées pourraient-elles libérer dans l'air et sur la peau sous l'action de l'électrolyse ? Je n'en ai pas la réponse...

L'utilisation d'appareils à électrolyse est fortement déconseillée chez la femme enceinte mais aussi en cas de maladie cardiovasculaire, infectieuse, de tumeur, de troubles de la pression artérielle, en période de menstruations, sous l’influence de l’alcool ou de médicaments, si on possède des implants métalliques sous la peau... mais sans plus de précisions de la part des fabricants sur le pourquoi de ces restrictions...


Je n'ai pas de données sur cette question, mais si vous êtes du métier, je vous invite à participer en commentaire si vous avez des précisions.

Le choix d'un appareil à électrolyse

La plus connue est la Hada crie de la marque japonaise Hitachi, disponible uniquement en vente domestique au Japon. On peut cependant s'en procurer via certains sites internet. En Europe, les seuls appareils de ce type concernent le domaine de l'épilation, mais aucun industriel de l'électro-beauté en Europe ne semble s'être lancé dans l'aventure. Autre point en suspens concernant l'innocuité ? Encore une fois si vous avez des informations sur ce type d'appareil commercialisé par une marque Européenne, n'hésitez pas à le mentionner en commentaire.

 

Les masques en tissu imprégné

  • La technologie

Ce sont des pièces de tissu pré-découpées à la forme du visage et imbibées de produit qu'on va poser sur le visage comme un masque pour profiter de l'action du produit (généralement une lotion ou une crème très fluide) qui imprègne le tissu. A l'issue du temps de pose, on retire le masque et on fait pénétrer l'excédent de produit du bout des doigts. Les pièces de tissu sont à usage unique et se présentent généralement sous forme de doses individuelles en sachet.

  • Les promesses

Une action plus profonde, plus efficace des soins contenus dans le tissu du masque, par effet occlusif.

  • Pour qui ?

Pour celles qui souhaitent un effet coup de fouet (l'occlusivité déculpe la pénétration des substances). Pour celles qui veulent un produit tout prêt, à poser sans se "salir les mains" et ne nécessitant pas de rinçage (non, je n'ai jamais sous-entendu le côté "flémard" :) Pour celles qui apprécient le côté ludique de l'objet.

  • C'est efficace ?

Pour le côté "favorisateur de pénétration", tout à fait ! Comme dit plus haut, l'application d'une substance sous un film occlusif augmente la pénétration des substances dans la peau, cet effet est utilisé depuis très longtemps dans le domaine médical. Les pansements occlusifs font pénétrer des substances de soin depuis la peau jusqu'aux muscles, tendons, ligaments dans le domaine de la kinésithérapie.

  • Le choix d'un masque en tissu imprégné

En raison de ce même effet exacerbé de pénétration, attention à la composition des lotions dont sont imprégnées ces masques. Evitez notamment les ingrédients potentiellement irritants ou sensibilisants (alcool, PEG, tensioactifs de type sulfates, ammoniums quaternaires). Les huiles essentielles et les acides de fruits étant des composés particulièrement pénétrants et actifs, ils pourraient également devenir sensibilisants ou irritants dans un masque en tissu, alors qu'ils ne le seront pas forcément dans un masquer classique. Evitez également les perturbateurs endocriniens ou ingrédients susceptibles d'interagir avec les organes (Phtalates, Paraben, Phénoxyethanol, EDTA...). Enfin, évitez les ingrédients déjà occlusifs de nature (silicones, huiles minérales).

Plus que pour un masque classique, un masque en tissu de par son côté occlusif devrait afficher une composition irréprochable. Portez donc une attention particulière à sa composition. Dans le doute, préférez un masque classique ou utilisez votre lotion préférée avec des carrés ou disques de coton (non traité) imbibés et posés sur le visage.

Question cosmétique, suivez les revendications des produits. Tout comme les masques classiques, certains sont purifiants, hydratants, tenseurs, il y en a pour tous les goûts.

La cosmétique instrumentale est une voie de développement très alléchante pour l'industrie de la cosmétique qui peine à innover en matière de soins. C'est également un filon intéressant pour les fabricants d'appareils qui pénètrent ainsi le segment très convoité de la beauté.

D'un point de vue consommateur, il convient de considérer la beauté instrumentale comme ce qu'elle est : des accessoires pas forcément indispensables, mais intéressants et pouvant apporter un plus pour certains.

Côté industrie, les acteurs ont tout intérêt à ajuster certains points en ce qui concerne l'innocuité (brosses électriques ou appareils à électrolyse) mais aussi les bénéfices réels de ces accessoires pour le consommateur.

Tout comme la cosmétique classique, certains points importants (composition, éthique, cohérence) n'ont pas vocation à rester en suspens dans l'esprit du consommateur), faute de l'en détourner à terme. 

C'est à travers plus de cohérence et plus de transparence que ce segment de la beauté se fera une place définitive dans l'univers de la cosmétique.

De votre côté, lesquels de ces accessoires ont rejoint votre salle de bain ? Pour quelle raison ne pouvez-vous plus vous en passer ou au contraire, n'avez-vous pas encore sauté le pas ?

Partager
6 commentaires Laisser un commentaire
RépondrePascale - 26/06/2014

Bonjour Alice !
J’ai acheté la brosse Tosowoong et la gelée démaquillante deNovo et je suis très satisfaite !
Je les utilise ensemble 3 fois par semaine environ depuis un mois et ma peau mixte est beaucoup moins grasse et mes pores moins visibles. Le combo permet de bien nettoyer sans agresser ni décaper la peau qui reste très confortable. Et l’odeur de la gelée démaquillante est juste à tomber !
Peut-on espérer que gamme visage s’élargisse un jour ?
Encore merci et à bientôt !
Alice Roux - 14/08/2014

Bonjour Pascale et merci pour votre message !
Nous espérons tous que la gamme visage s’élargisse, nous y travaillons depuis un bon moment !
Bien à vous,
Alice
RépondrePascale - 15/05/2014

Bonjour Aya,
J’aimerais m’acheter une brosse tosowoong. Pourrais-tu me dire où tu as acheté la tienne stp ?
Un grand merci d’avance.
Pascale
Alice Roux - 21/05/2014

Bonjour Pascale,
La brosse Tosowoong est vendue en France chez Univeda : https://www.univeda.fr/accessoires-de-beaute/909-brosse-detail-clean-pore-brush-tosowoong.html

Bien à vous,
Alice.
RépondreAya - 12/05/2014

Mon premier commentaire ici, même si chaque fois je te réponds sur twitter haha :p

J’ai la petite brosse tosowoong, elle a une douceur incomparable mais je suis entièrement d’accord avec toi. Je pense qu’elle convient mieux à certain type de peau et surtout qu’il ne faut pas en abuser.

Au final, j’utilise la mienne rarement, quand je sens que ma peau étouffe un peu, que j’ai utilisé un produit siliconé et particulièrement l’été.
J’ai vu beaucoup de filles en abuser et après s’étonner d’avoir une peau cracra, sans parler du mauvais choix de nettoyant pas du tout adapté.

J’ai aussi la hadacrie. Et je peux dire une chose, ma routine soins est déjà efficace, il n’y a qu’à voir ses effets sur ma peau mais l’effet avec la hada est vraiment bluffant.
Après comme toi, je me pose la question du « pourquoi tant de restrictions ? Qu’est ce que ça peut créer ? »

Tout comme la toso, j’ai pris l’habitude de ne pas l’utiliser systématiquement. Seulement quand j’en ressens le besoin. Comme le mode cleanse par exemple qui permet de vraiment retirer les impuretés.
Ou encore le mode moisturize si je sens que ma peau a besoin d’un coup de boost.

Et pour finir, konjac, masque en tissus, comme le reste d’ailleurs, ça reste accessoire mais c’est tellement agréable et ludique à utiliser qu’au final, pourquoi s’en passer si ça ne fait pas de mal ? ^^

Tu en utilises ?
Alice Roux - 21/05/2014

Bonjour Aya,

J’ai utilisé l’éponge Konjac pendant un temps, et j’ai également testé la brosse Tosowoong, même si je reviens toujours à l’utilisation des mains pour nettoyer, hydrater, stimuler. Je prends beaucoup de temps pour trouver des produits à la formulation irréprochable qui me conviennent et quand je les trouve, c’est aussi un grand plaisir de les sentir sous les doigts en les utilisant. Je fais des massages du visage, je prends le temps de masser les crèmes et sérums et je dois dire que pour le moment, je ne ressens pas le besoin de rajouter une machine ou un accessoire pour voir l’efficacité de mes routines.
Mais comme tout, c’est l’excès et la mauvaise utilisation qui est néfaste, autrement, aucun souci.

Alice.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !