Craquez pour nos offres de Noël en édition limitée et commandez avant le 14/12 pour une livraison avant Noël >  DÉCOUVRIR

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

ON DÉCRYPTE LE MAQUILLAGE DU TEINT !

 


Poudres minérales, fonds de teint, correcteurs crème... avec l'arrivée du maquillage minéral et les textures de plus en plus innovantes, les galéniques ne représentent plus forcément l'indication des produits. Vous ne savez plus où donner de la tête ?

Voici un petit guide tout simple et complet pour décrypter le maquillage du teint !


 

LA BASE DE MAQUILLAGE

 
Kesako ?
Premier produit pour le teint, elle permet de lisser le grain de peau et de matifier avant d'appliquer un fond de teint ou une poudre.
La base de teint peut également être un soin qui fait office de base, c'est le cas du Baume givré purifiant chez Denovo. La base de maquillage prolonge la tenue du maquillage et optimise son fini sur la peau.
 
Pour qui ?
- Pour les peaux à imperfections, présentant des zones non lisses, des pores dilatés.
Pour celles qui souhaitent un maquillage du teint impeccable et qui tient longtemps.
- Pour celles qui ne se maquillent pas mais souhaitent avoir la peau nette et unifiée.
 
Le conseil de la formulation
Il y a encore quelques années, la cosmétique naturelle était assez pauvre en bases de maquillage performantes. Mais il existe désormais quelques produits qui rivalisent aisément avec les bases conventionnelles. La silice minérale remplace avantageusement les silicones avec un fini lissant et un effet flouteur.
Les versions conventionnelles sont quasiment toutes du silicone pur. Les peaux à problèmes qui utilisent souvent une base courent donc le risque de voir leurs soucis de peau s'aggraver. Le silicone a un effet occlusif qui favorise les comédons.
 
 
 

L'ANTI-CERNES

 
Kesako ?
Il sert à corriger les colorations indésirables sous les yeux (cernes) mais aussi à atténuer les poches légères et ridules (effet floutant). Certaines formules évoluées permettent aussi d'illuminer cette zone via des réflècteurs de lumière.
 
Pour qui ?
- Pour les cernes grises ou violacées, les poches légères.
Pour celles qui veulent un regard moins fatigué et plus lumineux.
 
Le conseil de la formulation
Préférez un produit sous forme de crème compacte plutôt qu'en poudre. La crème a l'intérêt de ne pas marquer le contour de l'oeil et les ridules.
On choisira une teinte légèrement plus claire que sa carnation pour une plus grande couvrance et un effet lumière. Une aplication au pinceau plat ou à l'éponge permet de bien fondre le produit pour une meilleure tenue.
Les formules naturelle ont l'avantage de contenir des émolients bénéfiques pour le contour de l'oeil (cires naturelles, huiles végétales). Tandis que les versions conventionnelles sont sur base d'huiles minérales et de silicones. Si vous utilisez une version crème, terminez l'application en poudrant légèrement avec une poudre de finition pour prolonger la tenue et parfaire le fondu sur la peau.
 
 

LE CORRECTEUR

 
Kesako ?
Il sert à corriger les dischromies sur le visage (zones d'ombre, tâches, rougeurs, masque de grossesse).
Certaines formules de type "ton sur ton" combinent anti-cernes et correcteur en un seul produit. 
Le correcteur de type ton sur ton unifie la couleur de peau. Celui de couleur neutralise certaines teintes de peau (vert pour les rougeurs, jaune pour les ombres, violet pour les tons jaunes). 
Un correcteur ton sur ton n'est autre qu'un fond de teint moins fluide et plus couvrant !
Sous forme de crème ou de poudre, il s'applique par petites touches sur des zones précises. Concentré sur certaines zones du visage, il permet de ne pas surcharger la peau en fond de teint.
Une combinaison de teinte plus foncée et de teinte plus claire permet à un correcteur ton sur ton de creuser ou de bomber certaines zones du visage selon une application précise, c'est le fameux contouring, qui utilise les contrastes d'ombres et de lumière.
 
Pour qui ?
- Pour les cernes grises ou violacées, les poches légères.
- Pour celles qui ont des rougeurs ou des tâches.
- Pour les peaux présentant des zones d'ombre, souvent le cas sur les peaux mates, metissées et noires.
- Pour sculpter les coutours du visage.
 
Le conseil de la formulation
Préférez un produit sous forme de crème compacte plutôt qu'en poudre. La crème a l'intérêt de ne pas marquer les imperfections et de mieux se fondre dans la peau.
On choisira une teinte en accord avec sa carnation pour masquer les tâches, colorée pour neutraliser les rougeurs ou les cernes. Une aplication à l'éponge permet de bien fondre le produit pour une meilleure tenue.
Evitez les formules sur base d'huiles minérales occlusives, de silicones ou de cire d'abeille pour ne pas empirer les imperfections que vous souhaitez masquer. Appliquez-le par petites touches en modulant la couvrance pour un résultat naturel.
 

 

LA POUDRE

 
Kesako ?
Quand elle est nommée simplement de cette façon, elle désigne un produit sous forme libre mais aussi compacte, souvent teinté pour s'adapter à la carnation.
La poudre permet d'unifier le teint avec une couvrance légère et très naturelle.
Elle a un effet sur l'homogénéité du teint (élimine les décalages entre zones d'ombre et de lumière, corrige les petits défauts cutanés).
Naturelle, elle contient des micas en base et des pigments colorés minéraux. Conventionnelle, elle contient du talc ou du Bismuth oxychloride en base et des pigments minéraux ou synthétiques.
 
Pour qui ?
- Pour les peaux avec des défauts mineurs (tâches légères, différence de tons).
Pour celles qui souhaitent un teint unifié en transparence sans surcharger la peau.
- Pour les maquillages naturels et nude de journée.
- Pour celles qui ne se maquillent pas mais souhaitent avoir la peau nette et unifiée.
 
Le conseil de la formulation
Les poudres minérales sont celles qui offrent le fini le plus naturel.
Souvent sous forme libre, elles sont plus ou moins couvrantes selon les marques.
Elles ont en commun le fini satiné caractéristique des micas naturels, incomparable avec le talc, qui donne un effet "gris" sur la peau. Le talc pose également souci car il peut plus facilement être inhalé dans ce type de produit.
Les peaux à problémes ou sensibles éviteront le Bismuth oxychloride, qui est irritant. 
Sachez également que beaucoup de poudres conventionnelles contiennent des sels d'aluminium (oui, ceux critiqués dans les déodorants), pour bloquer la transpiration sur le visage et prolonger l'effet matifiant. Vous retrouverez ce composé sous le nom "Aluminum chlorohydrate"
On vous laisse imaginer les conséquences d'un tel produit sur la peau...
 
 
 

LE FOND DE TEINT

 
Kesako ?
Couvrant, il permet d'unifier entièrement le teint avec le ton exact de la peau.
A noter que la forme ne définit pas l'usage, il existe des fonds de teint en poudre libre.
Le fond de teint était initialement en fluide, crème ou compact. Mais en maquilage minéral, il existe aussi sous forme de poudre libre.
Comme son nom l'indique, le fond de teint est la 'toile' de base du teint. Contrairement à la poudre, on recherche via le fond de teint, une couvrance supérieure. Il est donc plus chargé en base blanche (dioxyde de titane, zinc) et en pigments colorants.
 
Plus couvrant qu'une poudre, le fond de teint peut vite faire "platre" et être trop visible sur la peau, ce qui est le contraire de l'effet recherché.
 
Pour qui ?
- Pour les peaux avec des défauts majeurs (tâches, cicatrices, différence de tons notables).
Pour celles qui souhaitent un teint unifié prononcé.
- Pour les maquillages sophistiqués.
 
Le conseil de la formulation
En crème, en fluide ou en poudre, le fond de teint est un incontournable du maquillage du teint.
La combinaison idéale couvrance + fini imperceptible est la clé.
Là réside la grande différence entre les différentes marques. La tenue est également importante, car un fond de teint qui vire gâche tout le maquillage.
Les peaux à problémes ou sensibles éviteront le Bismuth oxychloride, qui est irritant.
De même, les formules minérales conviendront mieux aux peaux acnéiques.
Plus minimalistes, elles contiennent moins d'ingrédients comédogènes ou occlusifs.
Sachez également que la base des fonds de teint conventionnels sont les silicones et le talc.
Certaines formules ont tendance à s'oxyder, prenant une teinte orangée sur la peau, en particulier les formules crèmes.
Essayez votre fond de teint sur une période prolongée et en extérieur (1h au minimum) pour être sûre qu'il ne s'oxyde pas une fois sur la peau.
 
 
 

LA POUDRE DE FINITION

 
Kesako ?
Une poudre transparente ou légèrement teintée qui apporte un effet précis à la peau.
La plus classique est la poudre de finition matifiante. Elle permet de fixer le fond de teint sur tout le visage ou de matifier certaines zones (zone T).
Il existe également des poudres de finition "éclat", avec de minuscules nacres pour illuminer le visage, accentuer le hâle ou donner un effet glowy au teint.
Non couvrante, la poudre de finition est transparente sur la peau.
 
Pour qui ?
- Pour les peaux grasses, elle s'applique soit seule, soit par dessus le fond de teint ou le correcteur crème.
Pour celles qui souhaitent un effet matifiant prononcé.
- Pour les maquillages sophistiqués avec un teint impeccable et une longue tenue.
 
Le conseil de la formulation
La base des poudres de finition naturelles, ce sont des micas (à fini transparent ou satiné) ou de la silice. Les versions conventionnelles utilisent également du talc ou du Bismuth oxychloride.  A noter que c'est dans les poudres de finition, en particulier matifiantes qu'on retrouve le plus les sels d'aluminium (Aluminum chlorohydrate).
 
 

LE FARD À JOUES OU BLUSH

 
Kesako ?
Il met de la couleur sur les pomettes et accentue l'ovale du visage.
Le fard à joues existe en plusieurs teintes, du rose à l'orangé, jusqu'à la terre cuite.
Peu couvrant mais très pigmenté, le fard à joue permet de casser le côté "masque" d'un teint unifié ou de donner un effet "bonne mine" sur peau non maquillée.
Il existe des fards à joues mats ou irisés, selon l'effet recherché et le type de maquillage (nude ou accentué). Le fard à joue s'applique du centre de la pomette jusqu'aux tempes, en arc de cercle pour respecter la ligne naturelle du profil.
 
Pour qui ?
- Pour toutes les peaux qui souhaitent un effet bonne mine.
Pour celles qui souhaitent accentuer les contours du visage.
- Pour les maquillages sophistiqués.
 
Le conseil de la formulation
En crème, le fard à joue laissera un fini luisant, en poudre libre ou compacte il sera plus mat sur la peau. Les Vegan préfèreront une version sans Carmin (le Carmin est un colorant rouge issu de cochenilles broyées). Les peaux claires préfèreront les teintes rosées, tandis que les peaux mates se tourneront vers des tons pêche ou bronze.
Mais ce n'est pas une règle absolue, certaines peau claires ayant des sous-tons jaunes, certaines peaux mates des sous-tons rosés.
 
 

L'ENLUMINEUR OU HIGHLIGHTER

 
Kesako ?
Nacré, il s'applique sur les pomettes, sur certaines zones comme le coin interne d'oeil, l'arcade des sourcils, le décolleté ou l'arc de cupidon pour un effet lumière prononcé.
Les teintes classiques sont de type doré, cuivré et champagne, avec toutes les déclinaisons intermédiaires possibles.
 
Pour qui ?
- Pour toutes les peaux qui souhaitent un effet glowy prononcé.
Pour celles qui souhaitent mettre l'accent en lumière sur certaines zones.
- Pour les maquillages sophistiqués.
 
Le conseil de la formulation
En crème ou en poudre, l'enlumineur est très présent depuis quelques années. Sorti droit des podiums, il fait désormais partie de la panoplie de maquillage classique.
C'est une touche de sophistication qui séduit beaucoup de par ses effets lumière très réussis.
Choisissez une version contenant des nacres assez petites pour éviter le côté "paillettes", qui n'est absolument pas le but (sauf à vouloir ressembler à un arbre de noël).

 

Partager
0 commentaire Laisser un commentaire
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !