FRAIS DE PORT OFFERTS SUR VOS DOSES D'ESSAI DE POUDRE MINÉRALE !  J'EN PROFITE >

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Nourrir ou hydrater la peau : quelle serait la formulation la plus juste ?

 


Ce doit être une des questions les plus posées quand on parle de soin de la peau et à raison. On entend en effet beaucoup à ce sujet : faut-il nourrir ou hydrater la peau ? Apporter de l'eau ou du gras ?

Tout tourne autour de l'hydratation à vrai dire, car l'effet confortable ressenti quand on utilise un produit cosmétique est son effet hydratant avant tout. Peut importe qu'il soit noté "hydratant" ou "nourrissant. Le focus sera donc logiquement sur l'hydratation. Même si la nuance (car nuance il y a) vaut aussi la peine d'être abordée !


L'hydratation de la peau, la base !

Quand on parle d'hydratation de la peau, on parle en réalité d'hydratation de l'épiderme et de sa couche la plus superficielle, le Stratum corneum. Car là se trouve la partie visible et l'aspect esthétique (peau lisse, souple, douce).

Ce stratum corneum composé essentiellement de cellules mortes, ne cesse de se renouveler comme un cycle infini.

C'est la desquamation normale de la peau. L'eau présente dans cette couche superficielle vient en réalité du derme (couche plus profonde) et remonte à la surface par le phénomène connu sous le nom de "Perte Insensible en Eau"ou PIE. C'est un phénomène qui passe inaperçu, d'où son nom (contrairement à la transpiration) mais qui garantit un taux d'hydratation optimale. Ce taux dépend lui-même de plusieurs paramètres :

  • L'humidité atmosphérique (et donc la région où l'on se trouve, la saison) > On a tendance à avoir la peau plus sèche en atmosphère sèche.
  • La bonne santé de la peau (et notamment sa fonction barrière) > Une peau "délipidée" par détergence ou malade (eczema, psoriasis, brûlure) aura par exemple beaucoup de mal à être hydratée.
  • L'hydratation interne (boisson)

A quoi ça sert une peau hydratée ?

L'hydratation est la base de la bonne santé de la peau. Au delà de l'aspect esthétique qu'on connait tous, elle garantit son bon fonctionnement :

  • La protection contre les agressions extérieures (environnement, produit toxiques, blessures, affections diverses)
  • L'assimilation de tous les soins (une peau déshydratée aura bien plus de mal à absorber des soins)
  • Le renouvellement cellulaire (les peaux mortes pour s'éliminer, ont besoin de la maturation du stratum corneum, impossible sans hydratation)

Les éléments hydratants naturellement présents dans/sur la peau

Plusieurs substances dissoutes contribuent à maintenir le taux d'hydratation optimal de la peau.

  • Le NMF (ou Natural Moisturizing Factor) contient essentiellement des acides aminés, de l'urée, des lactates et des ions. Cette substance hygroscopique retient et fixe l'eau dans la peau, comme une éponge.
  • L'acide hyaluronique est plus présent dans le derme (profond) que dans l'épiderme (superficiel) mais contribue aussi à conserver l'eau et à hydrater la peau.
  • Le film hydrolipidique, substance complexe faite d'élément aqueux (sueur) et lipidique (sebum) contribue à la souplesse de la peau, la protège du dessèchement et des agressions par son caractère acide (connu aussi sous le nom de manteau acide).

L'hydratation comment ça fonctionne ?

Là est la grande question ! On pense encore aujourd'hui qu'il suffit d'acheter un soin très hydratant, de l'appliquer consciencieusement et que tout ira bien.  Ce n'est pas aussi simple. Pour hydrater la peau, il y a plusieurs choses à prendre en compte :

  • Boire suffisamment (ça on s'en doutait, mais c'est la base même, la vraie hydratation provient du derme, donc de l'eau interne).
  • Préserver la fonction barrière de la peau. On ne prend pas souvent en compte ce facteur, essentiel pourtant à l'hydratation. Car une peau dont la fonction barrière est altérée perd son eau continuellement sans pouvoir la retenir et se dessèche quel que soit le soin appliqué. Cela concerne l'usage de produit nettoyants dont la plupart détruisent cette fonction barrière.  Notamment via des tensioactifs agressifs. Les sulfates pour les nommer, peuvent être bien supportés par certaines peaux (pas d'allergie, pas d'irritation) mais cela ne veut pas dire qu'ils respectent sa fonction barrière. On peut parfaitement ne pas avoir la peau irritée mais asséchée par un nettoyant agressif (cela est certes moins grave, mais il faut le savoir).
  • Utiliser des soins hydratants performants. Ceux qui vont apporter à la fois des éléments du NMF, de l'acide hyaluronique, MAIS AUSSI des éléments lipidiques pour retenir ces éléments. Cela reste du domaine de la cosmétique, sans comparaison avec les éléments naturels de la peau, mais cela se ressent au niveau de l'hydratation de la peau.
  • Garder une peau saine. C'est à dire débarrassée de toutes ses couches de cellules mortes, pour garantir un renouvellement cellulaire optimal (c'est là que réside le principal intérêt d'une l'exfoliation fréquente de la peau)

Il ne faut donc pas que de l'eau pour hydrater ?

Non, non et non. L'eau en elle-même et toute seule, s'évapore naturellement et ne peut être retenue à la surface de la peau. Si elle y reste, c'est uniquement grâce à tous les éléments cités plus haut :

  • Le NMF et l'acide hyaluronique dissouts dans cette eau qui la fixent dans la peau.
  • Le film hydrolipidique et ses lipides qui retiennent cette eau à la surface de la peau, qui participe à sa fonction barrière.
  • Les produits appliqués sur la peau (cosmétiques).

Les facteurs empêchant la bonne hydratation de la peau

  • Les agressions chimiques ou mécaniques (essentiellement l'altération de la fonction barrière), que ce soit des produits trop détergents (nettoyants agressifs), des produits irritants (agents chimiques d'hygiène, décapement de la peau), une abrasion excessive (gommages agressifs).
  • Les maladies internes ou de la peau (déshydratation interne intense, affections cutanées).
  • L'état de la peau (une peau qui ne se renouvelle pas bien, encrassée sous les cellules mortes).
  • L'âge (une peau mature contient moins d'éléments retenant l'eau et a souvent une carence en lipides).
  • Le mauvais usage des produits cosmétiques (une vraie peau sèche qu'on cherche à hydrater avec des gels aqueux uniquement ou des huiles uniquement), l'usage de produit agressifs.

Et les cosmétiques dans tout ça ?

Vous remarquerez que je place toujours la partie cosmétique à la fin. C'est parce qu'elle ne pourra jamais remplacer ce qui est de l'ordre physiologique d'une part et parce que celle-ci dépend de la santé de la peau d'autre part.

Voilà pourquoi un sérum même hydratant, souvent de nature aqueuse, va apporter les premiers éléments nécessaires (NMF, acide hyaluronique) mais devra être complété par une vraie crème contenant des lipides pour conserver l'hydratation apportée. Il faut bien comprendre que le processus entier de l'hydratation est d'apporter des éléments hydratants ET d'aider la peau à les retenir. L'un ne va pas sans l'autre.

Et pourquoi je parle de crème et pas d'huile ? Après tout, si ce sont les lipides qui empêchent l'évaporation, pourquoi pas une huile ? Autre grande question, car il faut également prendre en compte dans le processus, l’absorption cutanée des produits. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la peau n'absorbe pas l'eau directement. De même, elle n'absorbe mal l'huile directement. Par contre, lorsque les 2 sont mélangés de façon homogène (émulsion), le miracle opère, la peau absorbe le produit qui est ensuite redistribué par capillarité.

Le produit hydratant idéal est donc une crème faite d'eau (et de substances hygroscopiques) et d'huile ! Inutile donc de chercher à hydrater sa peau avec un produit 100% aqueux ou 100% huileux (même appliqués successivement) cela ne marche pas ! Au mieux, vous ressentirez un confort passager, mais votre peau ne sera pas correctement hydratée.

Finalement, qu'est ce qu'un produit hydratant ?

C'est un produit qui contient de l'eau en grande proportion, des composés hydratants (NMF, acide hyaluronique, etc...) + une part de lipides non pas pour "nourrir" véritablement, mais surtout pour permettre une absorption optimale par la peau ! Ce type de produit dit "hydratant" convient particulièrement à une peau déshydratée (voir la différence avec une peau sèche ici). Un produit hydratant va agir principalement au niveau de "l'apport en eau".

Quid du gel d'aloé vera seul en hydratant par exemple ? Il apportera un peu plus que de l'eau pure, mais on ne peut parler d'hydratation réelle.

Et un produit nourrissant ?

C'est un produit qui contient de l'eau, des composés hydratants (NMF, acide hyaluronique, etc...) et des lipides en grande proportion (en tout cas bien plus que dans un produit hydratant). Ce type de produit dit "nourrissant" ou "surgraissant" ou "relipidant" convient à une vraie peau sèche. Un produit nourrissant va agir principalement au niveau de "l'apport en lipides" qui manque aux vraies peaux sèches. Mais pour apporter un réel confort, il doit aussi contenir une part d'eau !

Et les huiles beurres purs ? Ils apporteront un effet satiné, une douceur et surtout s'ils contiennent des acides gras/des vitamines (oubliez les huiles aux silicones, cela revient uniquement à se maquiller la peau). Ils vont rétablir le manque en lipides essentiels de la peau. Un autre aspect interressant des huiles/beurres est qu'ils seront plus occlusifs qu'une crème. Lorsque la peau est recouverte d'une substance huileuse, elle sera plus à même de garder son hydratation interne (comme le couvercle de la casserole qui empêche l'eau de s'évaporer). On apporte pas d'eau ou d'agents hydratants, mais on aide à conserver l'eau dans la peau. Cela ne remplace pas le confort d'une crème pour une peau sèche, mais cela aide à retenir l'hydratation.

Alors, nourrir ou hydrater la peau ?

D'un point de vue cosmétique, ce qu'il faut définitivement retenir quand on parle d'hydratation ou de nutrition de la peau, c'est que cela ne désigne absolument pas "eau" OU "huile". Car l'un ne va pas sans l'autre. Apporter de l'eau seule n'est pas hydrater. Apporter de l'huile seule n'est pas nourrir. Mais apporter et retenir les 2 dans des proportions/formules adaptées selon sa peau, c'est hydrater/nourrir. Ne vous demandez donc plus s'il vous faut hydrater ou nourrir votre peau, choisissez un produit hydratant qui vous apporte des composés hydratants ET des composés lipidiques.

  • Oubliez les formules "oil free" même pour votre peau grasse.
  • Oubliez les produits bruts purement aqueux (gel d'aloé vera seul) ou purement huileux (huiles, beurres purs) utilisés seuls ou l'un après l'autre. Attention, ils ne sont pas mauvais, simplement en tant qu'hydratant principal, ils conviennent à une peau normale dont l'hydratation/la fonction barrière fonctionnent bien, qui ne ressent pas de réel inconfort. Dans ce cas, ils sont parfaits ! Mais si votre peau est réellement sèche, il vaut mieux utiliser une bonne crème hydratante (ou un fluide), et un sérum aqueux/huileux en complément (par exemple le soir seul ou sous la crème).

Si vous avez un vrai souci de peau déshydratée ou de peau sèche, que vous ressentez un vrai besoin d'hydratation ou de nutrition, il vous faut un produit sous forme d'émulsion (crème) en hydratant principal. Elle sera plus hydratante (crème légère) en cas de peau déshydratée à sèche, plus nourrissante (crème riche) en cas de peau très sèches.

Partager
1 commentaire Laisser un commentaire
RépondreSeyna - 27/06/2017

Bonjour,

J'ai la peau sèche et déshydratée. J'aime appliqué un sérum base d'acide hyaluraunique, deux gouttes d'huile de rose musquée suivi d'une crème hydratante riche. Même après tout ça m'a peau ne brille pas et je peux me maquiller sans problème.
Ma question concerne l'ordre d'applicatio, l'huile n'empêche t'elle pas la crème d'être ebsordée par la peau?
J'aimerai ajouter une lotion hydratante ou un mélange aloé vera et de glycérine, qu'en pensez-vous?
Merci
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !