Les expéditions ont désormais un délai d'acheminement normal, mais les services de la poste peuvent encore être ralentis. Merci de votre patience.

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Naturel, biologique, équitable... ton univers impitoyable [part 1]

J'étais partie sur un billet pour vous causer des différentes allégations "naturel", "biologique", "équitable" puis finalement, je me suis dis qu'un petit florilège des idées reçues sur la question serait une bonne introduction pour la suite.

Un peu de "légèreté" de temps en temps, c'est pas mal non ?


C'est tout simple et ça tombe souvent sous le sens, mais trop souvent encore on entend/dit des choses qui semblent logiques, alors que parfois ce n'est pas du tout le cas.

Je vous propose donc de faire le tour de ce qu'on pense (ou pas) ce qu'on croit savoir (ou pas) sur ces mentions affichées sur les cosmétiques.

Naturel, biologique, équitable, ces revendications ont toutes un point commun : la volonté de différencier un produit de ses homologues de la cosmétique conventionnelle (la cosmétique classique, qui utilise des ingrédient sans restrictions écologiques, éthiques ou de santé).

Tordons donc une fois pour toutes le cou à certaines idées reçues qui ont la vie dure et qui encore aujourd'hui témoignent d'une grosse confusion. Précision : quand je parle de "produit bio", je parle de produits certifiés, comportant le label (Ecocert notamment, le plus utilisé pour la France, mais d'autres existent):

  • Aucune revendication bio, naturelle, éthique ou équitable ne garantit la qualité cosmétique d'un produit.

Si vous espérez avoir des produits plus efficaces que leurs homologues en achetant bio, naturel, équitable ou éthique, vous risquez d'être déçus ! En cosmétique bio, naturelle ou conventionnelle, il y a des produits agréables, efficaces, tout comme il y a des produits inefficaces et désagréables à l'utilisation.

En ce qui concerne strictement l'efficacité, le seul critère utile est la qualité "nutritionnelle" de certains ingrédients, comme les huiles végétales par exemple, qui sont indéniablement plus qualitatives quand elles sont extraites à froid plutôt que "grillées" et dépouillées de leurs vitamines et acides gras. Concernant la qualité, elle dépend du type d'ingrédients utilisés.

Quand on entre dans le détail des ingrédients et de la formule d'un produit, les différences se ressentent indéniablement, mais un label ou une orientation naturelle, quelle qu'elle soit, n'a jamais fait la qualité d'un produit.

Si vous pensez que l'Oléo silk de DeNovo est efficace parce qu'il contient de l'huile de sésame bio et équitable, alors vous vous trompez complètement ! Le choix d'une huile certifiée bio et équitable est un choix écologique et éthique, mais qualitativement parlant, on aurait pu choisir une huile de sésame pressée à froid sans être bio ni équitable, avec la même efficacité.

J'entends aussi parfois : "depuis que j'utilise des soins sans parabens, mes cheveux sont plus beaux". D'accord, le trio paraben-silicone-sulfate, on l'a vu partout, c'est à éviter, mais de là à tout leur mettre sur le dos...

Vos cheveux sont peut-être plus beaux depuis que vous avez changé de shampoing/sérum/crème, plus légers depuis que vous avez banni les silicones, mais les parabens par contre n'ont rien à voir dedans ! Un paraben n'a aucune influence positive ou négative sur  l'efficacité d'un produit et n'en aura jamais.

  • Inversement, un produit n'est jamais "moins bien" parce qu'il est bio ou naturel.

Cette idée sous-entend souvent (toujours) que les produits bio/naturels sont forcément moins bien que les cosmétiques conventionnels. Cette idée reçue fait partie de celles qui me donnent de l'urticaire, je vous le dis clairement.

Un produit n'est jamais inefficace ou non plaisant parce qu'il est certifié bio ou naturel. Quand on teste une nouvelle crème hydratante, on teste une nouvelle crème hydratante vs d'autres crèmes hydratantes. On ne teste pas "une crème bio/naturelle" vs "des crèmes chimiques". Le "naturel/bio" ou le "chimique" ne définit pas un produit, ni par sa fonction, ni par son aspect, ni par son efficacité. C'était peut-être le cas il y a encore 10 ans (allez, 5 ans !) mais plus aujourd'hui.

De la même façon, il n'est pas admissible de faire des concessions sur le plaisir d'utilisation ou la qualité d'un produit "parce qu'il est bio ou naturel". Si vous êtes sûrs de l'avoir utilisé comme il faut, sur une durée raisonnable (1 semaine pour un anti-rides, c'est pas admis) et qu'il est toujours aussi nul, changez de produit, tout simplement. Le bio/naturel n'est pas une excuse à la médiocrité.

Donc si un produit s'étale mal, colle, assèche vos cheveux, vous donne des boutons, ne sent pas bon, ne mousse pas comme il faut (oui oui) semble totalement inefficace (rayez la mention inutile), qu'il soit certifié bio, naturel ou qu'il soit entièrement chimique, soit vous avez acheté  un produit qui ne vous convient pas, soit (plus probable) vous avez acheté un produit dont la formulation est à revoir. Point final.

  • Tous les produits bio/naturels se valent

C'est faux pour les produits certifiés bio et encore plus faux pour les produits naturels (où il y a de tout et n'importe quoi). La qualité cosmétique d'un produit dépend de 2 choses : sa formulation et ses ingrédients.

Certains produits certifiés bio ou naturels vont rester sur des formules basiques (une huile lambda, des eaux florales, un émulsifiant tout simple, parfum ou huiles essentielles, conservateur) et être... basiques, d'autres vont utiliser des ingrédients de pointe en cosmétique naturelle, des émulsifiants sensoriels, faire de la "gymnastique formulatoire", choisir des ingrédients parfois un peu plus chers mais avec des bénéfices supplémentaires et être au dessus, voire exceptionnels. C'est valable pour tout et pour les cosmétiques aussi. C'est lié au prix des ingrédients, à la conviction de la marque, mais aussi à la prouesse du formulateur. Ce qui veut donc dire qu'un produit certifié bio ou naturel bon marché a plus de chance d'être un produit basique, mais il peut tout aussi bien être exceptionnel, et inversement pour un produit cher.

  • Un produit naturel/bio, c'est forcément sain/hypoallergénique/écologique.

Ce serait trop beau ! On peut parfaitement avoir des allergies, irritations avec un produit naturel ou même bio. On a d'ailleurs plus de chances d'avoir une réaction avec un produit naturel/bio qu'avec un produit conventionnel. Simplement parce que souvent, les ingrédients actifs des produits naturels/bio sont plus nombreux en proportion : huiles essentielles, eaux florales, huiles végétales ou intrinsèquement susceptible de causer des allergies, comme c'est le cas avec certains conservateurs. Ensuite parce qu'un ingrédient naturel est plus susceptible d'avoir une action néfaste visible qu'un ingrédient synthétique inerte.  Sachez cependant que plus un ingrédient est naturel, plus faibles sont les chances d'avoir un souci interne et grâve, en dehors de manifestations cutanées notamment, qui disparaissent quand on cesse l'utilisation du produit. Certaines molécules elles, seront parfaitement tolérées par la peau, mais seront par contre polluantes (silicones) ou affecterons notre système endocrinien ou nos organes (voir mon article sur les parabens ici ).

  • Ce n'est pas complètement naturel/bio, mais il y a plein d'ingrédients naturels/bio/équitables dans les produits et puis j'aime bien l'éthique/l'univers de la marque.

Là, vous faites comme vous voulez, c'est un choix personnel et chacun est libre de ses choix.

Mais si vous voulez mon avis... (oui, je sais, on m'a rien demandé, mais je le donne quand même)...

Tout d'abord, le fait qu'un produit contienne des ingrédients naturels ou bio n'en fait pas un produit naturel ou bio. Nombre de marques/produit sont couramment qualifiés de "bio", alors qu'ils ne sont ni bio (l’appellation bio est une certification), mais pire encore, pas même "naturels".

A part ça, je ne suis pas personnellement une ayatollah du bio/naturel, je ne vais pas me raser la tête si j'utilise un shampoing avec parabens sans faire attention... ou m'arracher les ongles si l'esthéticienne m'a posé un vernis contenant des formaldéhydes... peu probable que ça m'arrive, mais sait-on jamais...

Par contre, quand je choisis d'aller dans un restaurant gastronomique chic, je risque d'être légèrement verte si on me sert un "oeuf brouillé avec sa salade verte", quand bien même il serait servi dans une assiette en or massif.

Donc, quand on me propose un shampoing avec du Sodium laureth sulfate polluant pour les rivières (j'admets qu'un poisson, c'est moins mignon qu'un petit lapin, mais bon... surtout que s'il ne meurt pas intoxiqué, y a de grandes chances que je le mange ce poisson...) ou une crème avec de l'huile minérale non écologique et qu'on me dit qu'on est écolo et qu'on aime les animaux, je dis poliment : "non merci" et je passe mon chemin.

Même avec 25% de pommes bio du Rousillon dedans ? Même avec 25% de pommes bio du Roussillon dedans, merci !

Non je ne suis pas psychorigide dans la vie, j'admets qu'il existe du gris et que tout n'est pas noir ou blanc, mais quand on me dit qu'on est bio/naturel/éthique/écologique (ou pas), j'attends à ce qu'on le soit jusqu'au bout. Soit on l'est, soit on ne l'est pas ! Pourquoi faire les choses à moitié ?

Mais encore une fois, c'est vous qui voyez.

[Toute ressemblance avec une revendication existante ou ayant existé (n')est (pas) complètement fortuite].

A lire aussi

Naturel, biologique, équitable… ton univers impitoyable [part 2]

Les produits bios ont envahi tous les segments de distribution ces 10 dernières années. Découvrez ce qu'on peut attendre ou pas d'un produit certifié bio.


Lire l'article

Naturel, biologique, équitable… ton univers impitoyable [part 3]

Le moment est venu de s'attaquer à la 3ème et dernière partie de cette saga "Naturel, biologique, équitable" : il s'agit des "produits naturels".


Lire l'article
Partager
1 commentaire Laisser un commentaire
Répondrevergetures - 17/05/2013

Merci pour ces informations. J’ajouterai que l’efficacité d’un produit réside dans ses éléments actifs et de la manière dont ces éléments pénètrent dans l’organisme. S’il fallait choisir un anti-rides par exemple, on pourrait choisir celui composé d’acide hyaluronique, réputé pour ses actions anti-âge.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !