LA CREME LACTÉE EST DE RETOUR ! JE CRAQUE

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Soin des peaux grasses : les essentiels pour une routine de soin adaptée !

 


Cet article fait suite à un LiveTweet "soin des peaux grasses/ à imperfections" sur le compte Twitter DeNovo qui a été très apprécié. J'ai décidé d'en faire une compilation et d'approfondir le sujet à travers un article.

Je vous propose de refaire un petit topo de ce qu'est une peau grasse puis de passer en revue les différentes étapes d'une routine de soin avec des recommandations sur le type de produits à privilégier, pourquoi et comment les utiliser.


Ces recommandations sont tout à fait valables dans le cas d'une peau acnéique. Sachez cependant que l'acné est une complication infectieuse et souvent d'origine hormonale, qui va au delà de la simple peau grasse (ou du manque d'hygiène comme on a pu le croire pendant un temps). Une routine, aussi correcte et bénéfique soit-elle ne suffira donc pas forcément à éradiquer une acné, il est conseillé de consulter si vous souffrez d'acné réelle pour trouver un traitement adéquat (et parfois en interne) avec l'aide d'un professionnel de santé.

La peau grasse : le sébum est l'élément clé.

Le sébum est un élément essentiel de maintien de la peau dans de bonnes conditions (souplesse, hydratation, élasticité). Le sébum est produit par les glandes sébacées, puis remonte vers l'épiderme à la surface de la peau par les pores. Quand sa production est équilibrée, il y a juste ce qu'il faut pour que la peau soit confortable et ne tiraille pas et qu'elle soit protégée des agressions extérieures.

Dans le cas d'une peau grasse par contre, le sébum est produit en excès. Le sébum en trop rend la peau luisante, en particulier quand il fait chaud. Quand les pores sont saturés, ils peuvent également se boucher, causant comédons, points noirs ou boutons.

Ces phénomènes peuvent devenir inflammatoires et être le siège de bactéries, comme c'est le cas pour l'acné. Peau grasse, point noirs, inflammations et imperfections (pores dilatés, microkystes sous-cutanés) sont donc très souvent liés.

Les états intermédiaires de la peau grasse

Sachez-le, quel que soit le soin que vous apporterez à votre peau, votre alimentation, vous ne passerez pas de peau grasse à peau "normale" (si tant est que la peau "normale" existe en dehors de celle des premières années de la vie chez les bébés) ou encore à peau sèche. Une peau grasse le reste toute la vie, même si elle change souvent en vieillissant, devenant moins grasse, voire "normale". Par contre, il y a des états intermédiaires qui apparaissent, et sont plus à relier aux soins prodigués.

La peau grasse peut devenir déshydratée (et non pas sèche).

La production de sébum n'a pas en effet pas diminué, mais l'utilisation de produits asséchants l'ont déshydratée. Il faut alors changer de routine et se tourner vers des produits plus doux. Une peau grasse n'est pas une peau à décaper !

La peau mixte

La zone du nez, du front et du menton est grasse, mais les pommettes et les joues sont sèches. Encore une fois, l'utilisation de produits doux est recommandée. Du moment qu'ils sont doux et bien hydratants, les produits pour peaux grasses fonctionnent sur une peau mixte. Car ils vont traiter la zone grasse, tout en préservant l'hydratation de la zone sèche.

Soins adaptés : des actifs ciblés !

Il existe des tas de produits, de gammes destinés aux peaux grasses. Nous n'évoquerons pas ici les produits en eux-mêmes, mais plutôt la galénique et le type d'ingrédients qui convient dans le cadre du soin des peaux grasses. Car il est des subtilités qu'une routine pour peau grasse se doit de respecter pour limiter les phénomènes qui en découlent d'une part, mais aussi pour traiter le problème à sa source, plutôt que le camoufler sans réel traitement.

Une routine correcte pour une peau grasse doit comprendre 4 types d'actions qui fonctionnent en synergie pour s'attaquer à la cause (hyperséborrhée) mais aussi aux effets (la peau brillante et les imperfections donc). Il importe peu que ces actions se retrouvent dans le même produit (d'ailleurs c'est impossible, nous le verrons plus bas avec la méthode du millefeuille), ce qui est essentiel, c'est que dans toute votre routine, entre le produit lavant, gommant, hydratant, le masque ou le soin, ils soient tous présents.

1- Une action antibactérienne : un simple nettoyage ne suffit pas !

Car ne croyez pas qu'il suffise de nettoyer à fond la peau grasse pour qu'elle soit purifiée. Peau grasse et comédons/inflammation vont souvent de pair. Ce sont autant de possibilités d'infections locales. Un produit antibactérien empêche les lésions de se surinfecter d'une part et la migration de bactéries vers d'autres zones du visage d'autre part.

La cosmétique naturelle privilégie les ingrédients naturels ou issus de biotechnologies comme les huiles essentielles (de tea tree par exemple), le zinc, le soufre ou encore les dérivés lauriques. Ils sont à privilégier, surtout quand on utilise le produit en question sur du long terme. En cosmétique conventionnelle, ce sont surtout les ammoniums quaternaires (comme le cetrimonium bromide) qui sont utilisés.

2- Une action kératolytique (exfoliante) : on oublie les gommages mécaniques !

Indispensable pour les peaux grasses, l'exfoliation permet d'éliminer fréquemment les peaux mortes, de désincruster les pores et de lisser la peau. Une peau grasse à imperfections devrait bannir les exfoliants mécaniques à grains et privilégier les exfoliants chimiques (ou enzymatiques). A base d'acides (AHA, acide salicylique), d'enzymes (papaïne, ficine, bromélaine), ou d'urée (à certaines concentrations), sans grains, ils sont tout aussi efficaces et ont l'énorme avantage de ne pas agresser la peau et aggraver les phénomènes inflammatoires. C'est particulièrement vrai en cas d'acné.

3- Une action sébo-régulatrice : on traite le problème à la base !

Les peaux grasses produisant trop de sébum, il est logique qu'une routine de soin adéquate comprenne un aspect sébo-régulateur. Nous parlons là d'actifs visant à réduire la production de sébum et purifier la peau, pas d'ingrédients "maquillants" qui ne font que matifier par effet mécanique (absorbant). Ceux là sont d'ordre purement esthétique, nous en reparlerons plus bas. Les ingrédients sébo-régulateurs naturels ont largement fait leurs preuves et sont utilisés autant en cosmétique naturelle qu'en cosmétique conventionnelle. Ce sont les dérivés capryliques, salicyliques, le zinc, les extraits de plantes riches en saponines ou astringentes.

4- Une action hydratante : le "oil-free" n'est pas la solution !

Il est utile de rappeler qu'une peau grasse l'est par excès de sébum, et que le sébum vient de l'intérieur. Ne croyez pas qu'un produit qui contient de l'huile ou une huile tout court va exacerber votre problème de peau grasse, cela ne fonctionne pas ainsi ! La seule condition où un corps gras appliqué sur la peau sera nocif pour une peau grasse sera un corps gras oxydé (mauvaise conservation surtout pour les huiles sensibles à l'oxydation) ou naturellement comédogène (par ailleurs, certains ingrédients non gras sont également comédogènes, comme les acrylates, qui sont gélifiants et couramment utilisés comme "matifiants").

Une peau grasse a besoin d'hydratation et les lipides sont indispensables à une bonne hydratation. Passons le fait que l'appellation "oil free" est souvent totalement farfelue (car les produits contiennent souvent du squalane ou des esters huileux). Dans les faits, il convient de choisir un produit pas trop nourrissant, sans ingrédients occlusifs ni comédogènes (cire d'abeille, huiles grasses, acrylates, silicones, huiles minérales entre autres), mais fuir toute huile est une hérésie ! Certaines huiles végétales étant d'ailleurs sebo-régulatrices ! Le risque par contre est d'assoiffer la peau et la déshydrater. Ce qui ne règle aucunement le souci de la peau grasse, mais au contraire en rajoute un autre !

L'hydratant idéal d'une peau grasse n'est pas "oil free", sachez-le ! Il est léger, pénétrant, bien hydratant, non comédogène et enrichi en agents traitants (sébo-régulateurs, astringents, purifiants voire antibactériens), mais sûrement pas "oil free". Ne vous arrêtez pas à ce détail créé de toute pièce et totalement loufoque !

Pourquoi la méthode du "millefeuille" ou "layering" fonctionne ?

Je n'aime pas spécialement le terme de "millefeuille" qui suggère un amas de couches les unes sur les autres.

Or le but de cette routine venue d'Asie qui consiste à utiliser plusieurs produits (lavant, gommant, hydratant, soignant) à la suite n'est pas d'accumuler les produits sur la peau, dans le style "plus y en a, plus ça agira", mais plutôt d'apporter à travers plusieurs produits différents, ces 4 points essentiels que nous venons de voir. C'est aussi simple que cela, et vous allez vite comprendre pourquoi cela marche particulièrement pour la méthode du "millefeuille". Il est en effet difficile dans une routine simple au quotidien avec 2 produits par exemple (Produit lavant + crème hydratante) de retrouver les aspect antibactériens, exfoliants, purifiants et hydratant qu'on vient d'évoquer.

Il existe certes des produits 2 en 1 voire 3 en 1, mais nous sommes bien d'accord qu'un bon produit hydratant est rarement exfoliant, qu'un produit lavant n'est pas un hydratant et rarement purifiant (contenant un ingrédient purifiant). Ou encore qu'un produit exfoliant est rarement antibactérien. En utilisant plusieurs produits avec des actions ciblées à la suite et au quotidien, on crée donc des synergies, en traitant à la fois la cause et les effets, une action "360°" en somme. Pour que cette méthode du millefeuille ne se transforme pas en cauchemar cependant (avec une aggravation des problèmes, des éruptions et une peau pire qu'avant), il convient de trier strictement les produits qu'on utilise pour ne pas détruire l'équilibre de la peau avec des produits non adaptés (agressifs, asséchants, sensibilisants). Et pour avoir un vrai résultat, il faut veiller à ce que les ingrédients actifs utiles soient réellement dans chacun des produits, ce qui créé la fameuse synergie, sinon, vous aurez beau mettre 10 produits à la suite, ça ne marchera pas.

Ce qui fait l'efficacité de la méthode du millefeuille, c'est aussi le type de produits utilisés. Quand les 4 points que nous avons évoqués sont réunis et que les produits ne sont pas agressifs, la méthode fonctionne à merveille. Autrement, elle n'a soit aucun effet, soit un effet aggravant.

Les facteurs bonus

Les 4 points évoqués précédemment sont les fondements du soin des peaux grasses. Mais il y a aussi des aspects accessoires qu'on peut rechercher dans une gamme pour peau grasse et qui sont un plus.

L'aspect matifiant

Si cher aux peaux grasses dont la principale caractéristique est de briller. Un soin séborégulateur efficace va baisser la production de sébum et à terme, matifier la peau. Mais cette action soin ne sera pas automatique. L'aspect immédiat lui, sera apporté par des additifs "mécaniques" qu'on va rajouter aux produits non rincés qui vont absorber le sébum de façon mécanique. De la lotion à la crème, en passant par le fluide, les produits matifiants "mécaniques" sont ceux qui ne se rincent pas. On a recours en cosmétique naturelle à de la silice, ou des cyclodextrines (dérivés d'amidons).

En cosmétique conventionnelle, ce sont plutôt des acrylates ou de l'aluminum starch octenylsuccinate, qui ont le fâcheux inconvénient d'être occlusifs et comédogènes. Dans tous les cas, l'aspect matifiant mécanique d'un soin dure quelques heures, mais ne vous attendez pas à un visage mat du matin au soir.

L'aspect "camouflage"

Il est bien utile en cas de bouton visible, de pores dilatés ou de cicatrices en creux. On va le retrouver plutôt dans des soins accessoires, de type "base de teint", "fouteur de pores". A mi-chemin entre le soin et le maquillage, ils permettent de cacher les imperfections et de lisser la peau par effet "optique". Privilégiez un produit sans silicones ou huiles minérales ou passez vous-en. Il serait dommage de gâcher toute une routine qui fonctionne pour un produit purement esthétique qui va aggraver la base du problème. C'est exactement pareil pour le maquillage d'ailleurs, en particulier les produits pour le teint, bourrés de silicones, huiles minérales et acrylates. Pareil aussi pour les produits multi bénéfices comme les BB ou CC creams.

L'aspect apaisant

L'aspect apaisant en lui-même n'est pas systématiquement recherché en cas de peau grasse et se retrouve surtout dans les gammes "peaux sèches, sensibles". Mais il peut être utile en cas de lésions inflammatoires importantes (boutons, irritations). La solution idéale est un soin ciblé par zone du type "stick ou gel ciblé boutons" à appliquer sur la zone concernée avant les autres soins.

 


Ce qu'il faut retenir sur la routine de soin des peaux grasses

Le soin des peaux grasses est souvent focalisé sur une routine en terme de "méthode".

Il est utile de rappeler que les produits qui constituent cette routine sont tout aussi, voire plus importants que la routine elle-même. Le but de cet article est de vous guider dans le choix de produit performants, qui combinent à la fois l'aspect traitant et l'aspect esthétique.

Car bien des produits destinés aux soins peaux grasses ne comportent aucun aspect traitant et s'apparentent à du maquillage plus qu'à du soin, bien qu'ils se revendiquent comme tels. Or la peau grasse peut parfaitement être traitée afin non pas de devenir sèche, mais d'être régulée et aussi belle que les autres types de peaux.

Enfin, quelle que soit votre routine et le nombre de produits que vous utilisez ou leur ordre, veiller à toujours exclure les agents décapants et asséchants (sulfates dans les produits lavants, alcool dans les lotions et toniques) sensibilisants (PEG et ammoniums quaternaires), asphyxiants (acrylates, silicones, huiles minérales).

Comme pour tous les types de peaux, la douceur des produits est la base du soin des peaux grasses. Plus vous traiterez votre peau avec douceur, moins vous aurez d'effet rebond.

> Découvez notre gamme Epure, une gamme de soin visage pour les peaux mixtes à grasse.

Partager
2 commentaires Laisser un commentaire
RépondreCamille - 12/05/2014

Bonjour !
Que conseillez -vous pour le nettoyage des peaux grasses ? J’utilisais auparavant des gels nettoyants « conventionnels », puis depuis peu une base lavante neutre visage/corps/cheveux. Devrais-je privilégier un gel nettoyant, une mousse, un lait ? Quels actifs doit-on retrouver dedans ? Les savons doux (types « au lait d’ânesse ») peuvent-ils convenir ? Un coton d’hydrolat le matin est-il suffisant pour « nettoyer » (j’ai peur d’agresser ma peau en le nettoyant à l’eau deux fois par jour) ?
Merci d’avance, et désolée pour toutes ces questions. Je ne lis que des choses contradictoires, difficile de s’y retrouver….
Alice Roux - 21/05/2014

Bonjour Camille,

Une base lavante neutre, si elle ne contient que des agents lavants doux convient parfaitement pour nettoyer le visage. Si vous voulez aller plus loin, il y a toutes sortes de produits lavants contenant des ingrédients bénéfiques pour les peaux grasses en plus (extraits de plantes purifiantes, zinc, acide salicylique entre autres).
La forme (gel, mousse) importe peu, même si une mousse sera sans doute plus douce qu’un gel (il y a toujours moins de tensioactifs dans une mousse). Un lait par contre, n’est pas un produit lavant. Il peut démaquiller et nettoyer de façon ponctuelle, mais ne remplace pas un produit lavant.
C’est à vous de voir ce qui vous convient ou pas, il n’y a pas de règle stricte. Si vous sentez votre peau pas assez nettoyée, des imperfections récurrentes, alors peut-être vous faut-il ajuster votre routine. En choisissant des produits doux, vous ne risquez pas d’agresser votre peau, quand bien même vous utiliseriez un démaquillant, un nettoyant, un gommage quotidiennement.
Une routine ne peut être que personnelle, il faut tester pour trouver la combinaison qui vous convient.

Bien à vous,
Alice.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !

 

Baume fondant SOS

 

BAUME FONDANT SOS !

 

Découvrez notre nouvelle formule de nutrition intense !


JE DÉCOUVRE >