NOUVEAU ! LE PLEIN D'HYDRATATION AVEC NOS CRÈMES DE JOUR DIVINES ! DÉCOUVRIR >>>

Denovo - créateur de soins authentiques
Greenlife   /   Focus ingrédient   /   Salle de bain   /   Denovo live  /  Rencontre

 

Qu'est-ce qui fait l'efficacité d'un produit capillaire conventionnel ?

 


S'il est une chose qui est sûre, que ce soit en cosmétique naturelle ou en cosmétique conventionnelle, tout le monde parle le même langage quand il est question de présenter les actifs d'un produit cosmétique (comprenez "ceux qui sont sensés agir" et qui définiraient donc l'efficacité du produit).

Jugez-en plutôt : quelle que soit la tendance de la marque, quel que soit le circuit, quel que soit le produit concerné, les ingrédients mis en avant sont toujours des ingrédients naturels. Aloé véra, glycérine, huile d'abricot, beurre de karité, acides de fruits, protéines et extraits végétaux divers sont des ingrédients qui reviennent souvent et qui sont aujourd'hui bien connus du public.


S'il est certain que ces ingrédients sont bien naturels et tout à fait recommandables, ce qui l'est moins, c'est d'une part leur présence effective dans le produit (à dose acceptable) et d'autre part, la vraie part de leur action dans le produit.

Cette mise en avant systématique des ingrédients naturels est valable en cosmétique naturelle comme en cosmétique conventionnelle, à la différence près que la cosmétique naturelle elle, va souvent avoir ces ingrédients pour base, tandis que la cosmétique conventionnelle va les utiliser à titre accessoire. Mais dans un cas comme dans l'autre, ce sont ces ingrédients naturels qui sont mis en avant, pour des raisons évidentes : ils sont rassurants, on connait la plante ou le fruit dont ils sont issus, ils sont appétissants, gourmands, végétaux. Ils interpellent aussi à l'unanimité notre désir inconscient de vie saine, de corps sain, d'alimentation saine dans un monde pollué, saturé de toxines et autres aliments chimiques.

Car pour la question purement cosmétique, il existe aujourd'hui tout un tas d'ingrédients synthétiques créés spécialement pour arriver à une efficacité irréfutable dans ce qu'on leur demande. Les silicones en sont l'exemple le plus flagrant et il y en a beaucoup d'autres. Par ailleurs, pour certains types de produits, même des cosmétique dits "naturels" n'hésitent pas à puiser dans ces ingrédients qui n'ont rien de naturel pour arriver à un résultat. C'est particulièrement vrai dans le domaine capillaire, et les ammoniums quaternaires sont l'exemple emblématique pour les après-shampoings. Bien des marques naturelles ont des gammes capillaires naturelles, sans silicones, sans huiles minérales, sans parabens, à l'exception de leurs après-shampoings/masques où elles n'ont toujours pas réussi à se passer des ammoniums quaternaires ou quats pour le démêlage.

Petite parenthèse concernant les produits qui se revendiquent naturels mais qui font appel à des ingrédients peu recommandables.

Pour ma part, je ne fais pas dans la demi-mesure, soit on est naturel, soit on ne l'est pas, c'est aussi simple que ça. Je vous ai déjà parlé de la question de l'efficacité en cosmétique naturelle dans un article et je reste intimement persuadée qu'un cosmétique naturel n'a aucunement besoin d'aide d'ingrédients nocifs pour fonctionner.

Pourtant bien souvent, les justifications sont en demi-teinte et assez fantaisistes :

  • "Il y a des silicones dedans, mais très peu, juste pour le toucher, d'ailleurs ils sont en fin de liste."
  • "On utilise des parabens pour vous garantir un produit stable et sûr."
  • "Le Behentrimonium methosulfate/ la guar hydroxypropyltrimonium chloride est un ingrédient d'origine végétale, il est naturel."
  • "Les silicones sont indispensables pour gainer le cheveu."

Il n'y a aucune légitimité dans ces affirmations, elles traduisent plutôt une mauvaise foi : lacune de la formulation, ne pas assumer ces choix et tromperie du consommateur. Mais si on laisse de côté ces ingrédients naturels mis en avant, qu'est-ce qui fait donc fonctionner un produit capillaire conventionnel ?

Parlons donc de ces produits capillaires pour lesquels en cosmétique conventionnelle, les ingrédients naturels n'ont rien à voir avec les effets. Voyons d'un côté le discours produit et de l'autre la réalité de la formulation.

Le shampoing

  • Le discours produit

"Une formule lavante très douce, enrichie en huiles végétales de X et de Y pour laver en douceur et nourrir les cheveux secs. L'extrait de X laisse les cheveux doux, lisses et brillants".

  • La réalité de la formulation

La formule lavante en question est toujours à base de Sodium laureth sulfate (le plus aggressif des agents lavants donc). Les vrais agents "nutritifs" utilisés sont en réalité des agents surgraissants de type PEG (peg-7 glyceryl cocoate par exemple). La douceur est apportée par des agents conditionnant de type ammoniums quaternaires plutôt irritants (guar hydroxypropyltrimonium chloride ou polyquaternium-7/10). Enfin, le lissage et la brillance annoncés sont l'oeuvre non pas de l'extrait de X, mais des silicones.

L'après-shampoing/masque/protecteur thermique/soin sans rinçage

  • Le discours produit

Une formule nutritive à l'huile de X, qui démêle instantanément et nourrit le cheveux sec ou frisé. Les protéines de Y apportent de l'éclat et ravivent la couleur.

  • La réalité de la formulation

La formule intensément nourrissante est en fait à base de silicones volatils (type Clyclométhicone) et non pas d'huile de X. Pour ceux à revendication "sans silicones", on va retrouver de l'huile minérale (Parrafinum liquidum). Les ammoniums quaternaires assurent le démêlage instantané et aussi l'éclat et pour ceux avec silicones, c'est le Diméthicone qui s'en charge.

L'huile

  • Le discours produit

Une formule soin riche en huiles végétales de W, X, Y et Z pour nourrir les cheveux secs et abîmés. Non grasse et vite absorbée, elle rend les cheveux souples, lisses et très brillants.

  • La réalité de la formulation

C'est très simple, c'est souvent une base de silicones : Cyclomethicone , Trisiloxane , Dimethicone (souvent autour de 95%) + quelques huiles et autres antioxydants synthétiques (de type BHT). Quand il n'y a pas de silicones, ce sont des huiles minérales ou encore des huiles estérifiée en partie pétrochimiques (Isopropyl palmitate, Isopropyl myristate).

Quelle est donc la part d'action des ingrédients naturels dans un cosmétique conventionnel ?

La réponse est très simple, elle est inexistante. Les agents synthétiques, chimiques qui n'ont rien à voir avec une quelconque plante font tout le produit. De grâce, ne dites plus : "cet après-shampoing est exceptionnel, le beurre de karité est vraiment démêlant et il est enrichi en extrait de fougère" Le beurre de karité n'a aucune propriété démêlante, pas plus que l'extrait de fougère, pas plus que n'importe quelle huile ou encore que l'aloé vera ou des extraits de pissenlit. Ce qui démêle dans un après-shampoing conventionnel, ce sont les ammoniums quaternaires, aidés ou non par des silicones. La réalité c'est que cet après-shampoing pourrait ne contenir que de l'eau et des ammoniums quaternaires et avoir exactement les mêmes effets.

En cosmétique capillaire conventionnelle, quel que soit le produit, les vrais ingrédients actifs sont peu nombreux et peuvent très simplement être listés selon leurs fonctions.

Entre parenthèse, les propriétés/caractéristiques du produit fini qui sont totalement définies par ces ingrédients :

  • Tensioactifs : sulfates (sensation de mousse abondante, de pouvoir lavant)
  • Agents Surgraissants : PEG, silicones non volatiles type Dimethicone (sensation de nutrition)
  • Agents démêlants : Ammoniums quaternaires, silicones volatiles type Clyclométhicone ou Trisiloxane (perception de lissage, de douceur)
  • Agents de brillance : Silicones et huiles minérales (perception d'éclat)
  • Agents fixants : Polymères synthétiques type Carbomer, PVP ou acrylates (perception de fixation, de structure)

Le cas de la cosmétique naturelle

Pour ce qui concerne la cosmétique naturelle ou à tendance naturelle, la réponse est moins évidente qu'elle n'y parait.

Ce qui est sûr, c'est que si vous avez un produit naturel sans quats, sans silicones, sans huiles minérales, qu'il fonctionne et donne un résultat satisfaisant , alors la part d'action des ingrédients naturels est de 100%. C'est aussi simple que ça, car rien d'autre ne peut justifier l'efficacité du produit en dehors des ingrédients naturels mis en avant (à part un miracle, mais les miracles n'existent pas, n'est-ce pas ?).

Par contre, si votre produit vante les mérites d'une huile végétale ou d'un extrait de plantes, même s'il en contient une certaine proportion mais qu'il contient aussi des silicones, quats, huiles minérales, alors il est évident que ce sont ces derniers qui font le gros du travail. Car si le formulateur a jugé utile de les rajouter, c'est sans aucun doute pour combler un manque au niveau des ingrédients naturels de sa formule.

Alors, cet extrait d'herbe de Sibérie ? toujours aussi démêlant ?

Partager
4 commentaires Laisser un commentaire
RépondreYvonne - 15/06/2014

bonjour.
je viens juste de decouvrir vos produits.Ne faites vous plus le cerat fondant pour cheveux. En vous remerciant.
Alice Roux - 29/08/2014

Bonjour Yvonne,
Le Cérat fondant a été discontinué, ne trouvant pas sa place dans une routine complète, ce qui est le but de notre gamme actuelle et à venir.
Ben à vous,
Alice.
RépondreNathalie - 03/06/2014

Mon dieu si j’ai bien compris il y a pas grand chose qui peut sauver mes cheveux. Je suis désespérée.

Je suis métissé avec les cheveux extrêmement fins et ondulés. Je suis donc obligé de mettre un produit coiffant à base de gel pour les fixer sinon c’est la foret amazonienne, ça ressemble à rien. Une touffe ni bouclé ni raide. Je suis donc condamné à mettre un produit coiffant fixant après mon shampoing.

j’ai un passif de dix années de mousse ultra chimique. Et j’ai décidé de passer au bio. Mais pas évident de trouver un produit coiffant bio.

Alors, je pensais avoir trouver THE produit coiffant bio mais en regardant la composition, je vois du poly-quaternium 11 en première liste des ingrédients après le Aqua et un 2ème poly-Quaterniums 37. Qu’est ce que je dois comprendre, est-ce un produit qui fait les mêmes effet que le silicone?
Il faut savoir que j’utilise le shampoing Melvita et je confectionne moi même mon masque pour cheveux.
Bref, j’ai vraiment besoin de conseil, je m’y perds!!!
Merci pour ton retour
Alice Roux - 06/06/2014

Bonjour Nathalie,

Si votre produit contient des Polyquaterniums, alors il n’est sûrement pas bio, les chartes bio interdisant ce type d’ingrédients.
Leur point commun avec les silicones est l’effet démêlant qu’ils procurent et leur propriétés gainantes sur les cheveux. Le souci étant qu’à long terme, il risque d’alourdir vos cheveux, d’autant qu’ils sont fins et que vous utilisez un shampoing doux sans détergents décapants.

Mais votre problème semble être avant tout un problème d’hydratation.
Avez-vous essayé un produit sans rinçage type lait ou crème, à appliquer sur cheveux humides ? Cela pourrait être une solution à votre souci de cheveux indisciplinés.
Quitte à le coupler à du gel d’aloé vera par exemple si vous souhaitez plus de fixation. Ca sera sans doute une meilleure solution que votre produit actuel.

Bien à vous,
Alice.
Votre commentaire a bien été posté, merci pour votre contribution !